Accueil Astrophys. Astronomie Sciences Bricos Observation

Soirée à Aniane

Après une semaine de dur, oui dur, très dur labeur, j'en avais bien le droit..

Il y a de ça quelques jours, je voyais (virtuellement) une soirée s'organiser à Aniane, et voilà que j'avais une compétition le lendemain sur Calstelnau-le-Lez. Comment ne pas saisir l'opportunité d'embêter un peu mes proches pour aller voir quelques misérables taches dont on ne se rend même pas compte de ce que c'est.. Je voulais pas leur affliger ça, mais, elles ont tellement insister que.... bon aller, si vous y tenez, on ira les voir ces nuages miniatures, bravant le froid et la fatigue, je ferai exceptionnellement un effort.

Nous voilà donc parti pour l'aventure. Après avoir d'abord atterri à La boissière, nous voilà embarquer dans le chemin qui monte à l'observatoire. Chemin plutôt sinueux qui a réussi à faire crisper la grand-mère (le siège a encore des marques..). Nous arrivons avec certes un peu de retard (2-3 h seulement), plein phare en direction des astrams qui étaient en train de poser depuis 1 heure sur une galaxie de magnitude 17. Aïe,... (blague).

A peine garé, une charmante hôtesse vient nous accueillir, nous présentant un peu l' observatoire ainsi que les astrams présents ce soir là. Nous commencerons par Samy, qui, armé d'un petit calibre (bin oui, 600mm seulement, ... rien à voir avec mon 150 qui ne rentre même pas dans un camion..) nous dévoilera m79 pour commencer. Il s'agit d'un joli petit amas globulaire dans la constellation du lièvre. Mignon comme tout. Nous continuons ensuite notre visite, oui je sais un 600, je n'aurai plus dû bouger de la soirée hin.. Et voici que notre guide nous amène vers un môssieur tout à fait sympathique et bien d'équiper d'un 300 de fabrication personnelle qui s'exposait aux mystérieux vestiges de l' univers pour la première fois. Habillé seulement d'un filtre OIII (filtre ne laissant passé que la lumière de l'oxygène ionisé) et d' un oculaire de compétition, il nous dévoile alors m42, la nébuleuse d'Orion. Celui qui dit "encore ellllle", il est viré. Car devant ça, ici je suis carrément espantée, complètement époustouflée, incroyablement hallucinée.... !!! Elle est merveilleuse. Rien à voir avec la "misérable" vision au 150. Toutes les extensions, les p'tits détails, une couleur encore plus marquée (mais le filtre joue peut-être un peu sur ce point) sont de rigueur.
Mais pourquoi tant de personne derrière moi qui attendent pour voir ce merveilleux bijou de la nature. Ils doivent me maudire de prendre du temps à la contempler. Mais, pfiou que c'est beau!! Oublions les encore un peu, ils n'oseront, comme une délicate aiguille frotterait une légère bulle multicolore, briser cette instant d' extase profond. Je plane. Et je ne crois pas être la seule.

De là, nous changeons de direction pour nous diriger vers les chiens de chasse pour voir la très célèbre m51 (galaxie spirale accompagnée d'une irrégulière). Les deux galaxies sont bien visibles et les bras se distinguent bien lors d' une observation attentive. (je ne vise personne ). Bon ok, certe la photo nous montre beaucoup plus de détails, mais tout de même ! Quelle splendeur, envoutante dans son tourbillon, une de mes galaxies préférées. Nous sautons ensuite sur m106, une spirale barrée non loin de là où les bras sont moins visibles que la précédente mais distinguables tout de même. Charmante. Après une séance photo en direct avec le grand Phil, vint une attirance vers l'extravagance. Et nous revoici au pied du 600, sollicitant Samy à nouveau qui pointe le trio du Lion. Première fois que je vois ces trois petites galaxies en vrai de vrai et non en photo. Et elles sont splendides! De vieux photons de 3 énormes objets venus de je ne sais où, loin loin, très loin dans l'Univers, qui traversent notre pupille, à nous, pauvres terriens de la petite Terre. De quoi se remettre à sa place n'est il pas.

Nous passons ensuite sur un globulaire dont je ne me rappelle plus le nom, plus discret que le premier mais fort joli néanmoins, une galaxie ngc???? discrète mais au rendez vous, ainsi que le véri feymous amas de la crèche qui, pour le visiter entièrement, demande une force herculéenne et une extrême tonicité de tous les membres du corps pour bouger le monstre tout en étant sur le 3° barreau de l'échelle. Non, on a beau dire, mais l' astro, c'est pas un truc de fillettes !

"Schreuhgneuhgneuh, j'comprends rien, j'ai froid au pieds", (elle c'est décidait elle ne viendra plus)

Enfin, un petit tour vers Saturne, mais autant niveau ciel profond j'étais complètement comblée, je reste un peu sur ma faim en planétaire. Un 600, c'est vraiment lumineux et il y avait en plus de turbulence ce qui ne nous a pas empêché de distinguer clairement la division de Cassini, des contrastes sur le globe et quelques des satellites pour autant.
"J' peux changer de cible ou vous voulez encore y jeter un œil?", la grand mère enthousiaste "oui ! oui! on veut bien" puis elle rajoute "ah mais c'est toujours la même chose que je vois..." mouaaarf (aurait elle consommait en cachette..?)

"grrr, m'énerve ce *** d'autoguidage qui marche pas... pfff tu parles d'une nouvelle monture"

° Pause café, c'est gentil, merci°

Malheureusement, nous n'observerons pas plus en ce qui nous concerne, demain est un autre jour... (on en oublierai presque le stress du lendemain..). En tout cas, agréable soirée avec des gens d'une convivialité, d'un humour et d'une gentillesse étonnante, de quoi, je l'espère pour eux, un bon redémarrage de l'observatoire.

Merci à Geneviève et Mathias pour l'accueil ainsi qu'à l'équipe d' astrams présente à la soirée ainsi qu'à Pat pour les points météo.

ps: Petit bonus.. quelques photos de M. Philippe Tosi lors de cette soirée.

M81

M106

NGC4907

un petit trio dans le Lion

Et un p'tit lien vers l'observatoire d' Aniane par ici

Pour m'écrire