Accueil Astrophys. Astronomie Sciences Bricos Observation

Les comètes

Les comètes sont des corps de quelques kilomètres constituées d' un noyau cométaire et d' une coma lorsqu' elles vont s'approcher du Soleil. Elles suivent des orbites plus ou moins circulaires mais très excentriques. Elles se forment pour la plupart dans ce que l'on appelle le nuage d' Oort, c'est une région du système solaire située au delà de l'orbite de Pluton.

Le premier à avoir calculé l'orbite d'une comète et à en prévoir le retour fut Halley, un très bon ami et confident de Newton. On donna donc son nom à la comète dont il a prévu le retour :la comète de Halley. D'ailleurs la plupart des comètes si ce n'est la totalité porte le nom du chercheur qui a calculé son orbite et prédit son retour.

Le noyau cométaire est un petit corps friable à la forme irrégulière et plutôt allongée constitué de roches et de glace . En plus de tourner autour du Soleil, les noyaux cométaires tournent sur eux même, leurs périodes sont mesurées en observant s'il y a des variations sur la courbe de lumière, comme leurs formes sont très irrégulières, on peut donc par ce moyen en déduire la période. Les noyaux cométaires sont très sombres et réfléchissent par conséquent très peu de lumière (de l'ordre de 5%). Ceci serait du à une couche de composés organiques qui l'encadrerait. Les noyaux étant très petits, lorsqu'ils sont loin de nous, leur observation est impossible, on les détecte alors par photométrie ou écho radar.

Ce noyau, lorsqu'il va se rapprocher du Soleil, va voir sa température augmenter ce qui va entraîner la fonte des glaces le composant et l'éjection des gaz et des poussières. Ces poussières diffusant la lumière solaire vont émettre un rayonnement, ce qui les rendra visible sur Terre sous forme d'une queue ou d'une chevelure la coma. Il se peut qu'il y ait deux queues (une large et incurvée due à des poussières qui diffusent la lumière et une autre rectiligne due à des gaz ionisés) si la comète est assez active, c'est à dire que ses éjections de gaz soient suffisantes.

Si vous avez l'occasion de voir des photos de comète ou même d'en voir par vos propres yeux, vous remarquerez peut-être que la coma est souvent de couleur verte. Ceci est en fait dû aux atomes qui la composent qui, exposés au rayonnement ultraviolet du Soleil émettent un rayonnement vert. Ce phénomène est une forme de fluorescence. (Et ça vous connaissez, c'est comme les étoiles collées à votre plafond qui ont une couleur verte dans le noir un fois qu' elles ont pu être soumise à un rayonnement lumineux.

La composition des comètes est importante dans la mesure où elle nous informe sur l'origine du système solaire car il serait nait d'une contraction d'un nuage ou d'une nébuleuse et les comètes conserveraient très bien la matière de cette nébuleuse primitive.

Cette année (2007), une belle comète a pu être observée de la Terre, la comète Mcnaught (photo ci-dessous)

Pour m'écrire

16/08/07