Accueil Astrophys. Astronomie Sciences Bricos Observation

Club Erato à la bibli

"Oh lecteur bénévole" comment décrire une soirée si belle que celle de samedi dernier (23 juin)... une soirée heureuse où l'on se plonge dans un bonheur intense encore en y repensant? Comment à travers la page blanche de l'ordinateur côté croa de webastro, pourrai je arriver à décrire parfaitement ce que je ressends... Ce récit ne sera alors qu'un condensé résumé de ma superbe soirée. Vous resterez peut-être béat (n'importe quoi celle là, il est pourri son croa) devant mon exaltation pour ce petit croa, mais à travers l'écriture, quand on n' en a pas le talent, il est difficile de retranscrire ce que l'on a vécu ...

A peur de déception! Il est encore temps de non pas tourner la page mais cliquer sur "coin des observateurs" ou autre..

Tout commença il y a quelques semaines maintenant. Ce n'était pas en toute discrétion que l'exposition "astro" sur le système solaire se préparait à la bibliothèque. Certains soirs où l'on y plantait des clous dans le mur, où ma mère ayant le vertige crisait sur un escabeau et ma grand mère se moquant d'elle aux éclats. Ou encore ce jour où affichant un panneau je me planta contre la fenêtre affolant des p'tits vieux sur le banc qui criaient déjà aux voyous ...

Enfin toute une épopée pour mettre en place cette petite expo sans prétention ...
(on se moque pas )

expo qui sera enjolivée par la suite par l'affichage des fusées décorées par les enfants. La bibliothèque est donc métamorphosée en "cité astro" comme vous pouvez le deviner

Soirée prévue pour le samedi avec des animateurs de grande classe, j'ai nommé les élèves et surtout le prof du club astro de mon lycée
Beh mince déjà samedi ? et ce bac qui arrive à donf...

Cette soirée commença par un pique-nique entre astrams dans la bibliothèque. Petit ponch puntch punch (?) pour entamer le repas. Quoiqu'un peu fort parait-il? et en plus, pas le droit d'y rajouter de l'eau sans se faire fusiller du regard... mais on en est tous ressorti..

Tout juste le dessert attaqué que l'on se fit envahir par par de petits êtres qui venaient nous saluer et essayaient de communiquer dans une langue pas toujours compréhensible . Des marsouins martiens j'vous dit ...

Bon, beh pas de café (oublié..) et passons à l'exposé. Tout le monde est correctement installé (peut-être la première fois où il y avait autant de monde à la bibli!), lumières éteintes et puis plus un bruit, même les mouches s'étaient arrêtées de voler.

Les enfants (etc..) toute ouïe, tous prêts à se laisser transporter à travers le système solaire, inféodés à la Voix.
Une voix passionée qui nous a raconté les secrets de chaque planète avec quelques anecdotes rigolotes... Un exposé fort joli qui a su intéressé les enfants et les plus grands, et peut-être même leur donner de l'imagination (?)

L'exposé terminé, on traverse la ville pour nous rendre sur le lieu de l'observation, les enfants leur fusée à eau à la main. On croise le gang des motards (lol) une torche à la main qui nous regardait comme si une tripoté d' E.T. les envahissait...

pourquoi leur fusée, me diriez vous ?
5 .... 4 .... 3 .... 2 .... 1 ....0 et c'est parti avec un "youhouuu" général
la première fusée n'est pas redescendue ... "elle est partie sur la Lune!"

Une fois trempée ... c'est bien jolie une fusée, mais en plus de mouiller, après quelques milliers de kilomètres, ça manque de carburant voyez vous... C'est là que les télescopes entrent en scène avec un pilote astronaute (la voix de tout à l'heure) de qualité, accompagné de quelques de ces padawans...

Avec eux, trois engins de grande classe : eratux c80 (C8), yéti N 460 (newton 200/800) et zebra 3c520 (newton 150/750) ...
Après quelques problèmes techniques avec les commandes de bord du c8 (monture heq5 munie du goto, quand on le dit que le goto, ça go to pas forcément )

[tiens, j' ai oublié de vous dire que le ciel s'est nettement dégagé depuis l'exposé

Donc trois teams,à chacune sa mission (héhé). Pour l'une, ce sera de dévoiler les cratères luniens..., pour la deuxième, découverte des anneaux de Saturne avant que la coquine ne se cache derrière la montagne alors que la troisième se plongeait sur Juju et ses 4 satellites.
Le petit triangle mis en place, les invités n'avaient plus qu' à mettre les yeux là où ils le souhaitaient... "oh c'est quoi les taches sur la Lune?", "et les petites étoiles à côté de la boule c'est quoi?", "on peut voir des gens dessus?"

Ah les n'enfants ... surtout ne pas se crisper
"c'est là qu'il faut regarder ", "non mais moi je me regarde l'oeil" (ils se voyaient sur la tige du contrepoid). "Ne courrez pas à côté du télescope !" et paf coup de pied dans le trépied et puis paf pouf chercheur déréglé. bon du calme... alignement sur un lampadaire (pratique ces infrastructures ) Jupiter est en face, avec un peu de concentration, on l'aura
Et puis ça a un oeil de linx un enfant , ils voient même des galaxies à l'oeil nu qui bougent

Oh déjà 23h00, qu'ils nous disent "merci beaucoup, c'était super" et "au revoir","comment? vous partez déjà "

Mais ce n'est pas fini, des retardataires qui arrivent (ouf). On recommence les explications ... "wahh mais c'est incroyable qu'on arrive à voir les satellites et tout ", " ils font combien de km les diamètres de la Lune? comment on le sait?", "ça grossit combien?"
Et puis les voilà qu' ils s'en vont eux aussi...

Il doit être minuit et demi quand un astram du coin nous rejoint avec son télescope. Les trois teams ne forment plus qu'une, une bande d'amis regroupée autour d'un télescope , d'un astronome expérimenté (la voix) qui nous fait visiter un bout d' univers. (Bien que la bande de "jeunes" ne faisait qu'observer sans chercher, la voix n'a rien de comparable avec ce genre de technologie telle que le goto hin )

Je me rappelle bien d' à peu près tout ce que l'on a pu voir mais je ne vous garantie pas que ce soit dans l' ordre chronologique.

On commence gentiment avec un petit amas globuleux, plutôt faible (m4 peut-ètre?), suivi de m11, un mignon petit amas ouvert appelé l' amas "des canards sauvages" qui nous rappela quelques souvenirs de début d'année.

Ensuite, vient le tour le la lyre, "oh une bulle " (on a tous des yeux d' enfant devant une belle découverte ) qui laissa sa place dans l'oculaire à sa voisine m27, la jolie Dumbbell . Tout content qu'il était l'astronome que cette petite nébuleuse l'ait attendu . Un peu inquiet qu'il était l'astronome quand d'une voix enthousiaste je me suis exclamée " ah ouais ! elle est suupeer" alors que je n'avais pas un oeil dans l'oculaire... (oui bon ça va hin ... on se moque pas... c'est la mémoire qui m'a fait revivre ce joli moment de début d'année avec le club toujours...). C'est vrai qu'elle est particulièrement mignone cette nébuleuse avec sa forme d'altère, de trognon de pomme (d'ailleurs, elle n' a pas été un peu plus grignotée depuis l'autrefois ? ). "ne trouvez vous pas qu'elle ressemble à un os? "..."non ça c'est une autre" .. ok

Tiens, un peu d'exercice pour ne pas perdre la main je pointe m13 (dans les temps de la moyenne je crois..), toujours aussi simpa cet amas "comment ça il est parti? namawo...ah voui j'ai un peu bougé oups "

Ensuite go to m51 "mais elle est où ?", "z' êtes sûr qu'elle n'est pas parti " , "mais si regarde bien, tu peux pas la louper elle est en plein centre " qu'il me dit... " ... aaaah oui ça y est ! "
une bien jolie galaxie qu'est m51, on la détaille plutôt bien au 200 mais heureusement que je n' avais pas à la chercher toute seule au risque d' une grosse galère ...

On se ba"l"lade ( Jeff) un peu pour nous rendre de l'autre côté de la grande ourse (à laquelle je retrouve un petit coté david croquette croket?) Petit coup d'oeil à m81 et 82, il serait difficile de déterminer la plus belle des deux, mais y' a pas dire je les préfère quand elles sont ensemble dans l'oculaire

Avec ce beau voyage à travers les confins de l'Univers, les questions circulent de toute part vers La Voix qui nous répond gentiment, parmis elles une un peu moins attendue " on peut en voir là des signes?" *silence de mort*.. serait elle en train de nous provoquer? hum " c'était fait exprès ? ". Poilade générale .. la pauvre, elle voulait bien sûr demander ce que l'on pouvait voir comme constellation hin

Petite observation de nos jolis yeux pour détecter ces drôles de signes "oh! on voit même la voix lactée en plein milieu de la ville " ..; "ah ouais "... on distingue même l'écu de Sobiesky " .. " hum... pardon ? "" à propos, pourquoi l'appelle t'on comme ça "

On passe en dessous de Jupiter pour titiller le scorpion et là une question fatidiquement fondamentale "on peut la voir en Bretagne cette constellation?" (bon je sais que ce n' est pas bien de se moquer mais j'ai fait pire )

On poursuit sur la théière (pourquoi la langue française se joue de moi comme ça... ) , le sagittaire. Comme toute théière qui se respecte, elle dégage de la fumée. Alors on fonce sur le télecope pour pointer sur la nébuleuse de la lagune (il pointe et on lui tient compagnie en attendant ). Une nébuleuse toute mignone (fabuleuse à prendre à photo parait-il) accompagnée d'une tripoté de jeunes étoiles

Dernière destination: vers m101 il me semble, une jolie galaxie spirale dans la grande ourse aussi. On ne distingue pas tous les bras, mais on y voit des choses (!), le bras principal un peu écarté du centre...(au 200 toujours)
déjà 2h00 du mat, et cette chouette qui nous accompagnait durant la soirée, nous hurle de rester jusqu' à en briser sa voix . Suivi d'un p'tit oiseau nocturne qui émet un bruit semblable à celui d'un crapeau donc je ne me rappelle plus le nom ... . La nature en totale symbiose, pas de doutes, eux comme moi aurait voulu qu' elle ne se termine plus cette soirée ...

Voilà où s'arrête le voyage pour cette soirée... Nous avons vu les plus vieilles et les plus jeunes étoiles et je ne sais combien de km on a parcouru . En tout cas, toutes les conditions étaient réunies pour que l'on puisse nous en mettre plein les yeux, et on en a bien profité

Voui , toutes les conditions (ou presque) , on nous avait éteind une allée de lampadaires, la mauvaise certes, mais le geste était là ! Un chouette début de soirée partagé avec les enfants de la bibli qui auront bien dormi, suivi de cette magnifique prolongation nocturne avec des amis géniaux pour découvrir toutes ces merveilles. Enorme merci à Robert (hihi ), notre excellente Voix qui nous a permis de voir toutes ces belles choses. Il n'y a pas à dire, les soirées partagées sont les plus belles! quand c'est avec des enfants ou de très bons amis qui plus est
Merci à tous

et merci lecteur de m'avoir lu entièrement (si vous en avait eu le courage ), vous aurez peut-être remarqué les airs stendhalistiques du début de récit. Cliquez ici pour voir quelques photos de l'expo.

(23/06/2007)

Pour m'écrire