Accueil Astrophys. Astronomie Sciences Bricos Observation

Le temps (à finir)

Une seconde, oui, mais qu'est ce que c'est?

Tiens c'est vrai ça, c'est quoi une seconde? Et oui, plusieurs fois dans la journée nous regardons l'heure, pressée par le rythme infernal de la société sans jamais nous demander ce que cela signifie. Alors, je vous le demande, Pourquoi? (il n'y a pas de raison qu'il n'ait que moi qui me torture avec ces questions après tout..).

Voici donc la définition officielle tirée BIPM:

La seconde est la durée de 9 192 631 770 périodes de la radiation correspondant à la transition entre les deux niveaux hyperfins de l'état fondamental de l'atome de césium 133.

Pour comprendre les 3/4 de cette phrase il faut tout d'abord avoir abordé un tout petit peu la mécanique quantique. Des connaissances de Terminale S suffisent amplement. Un atome est composé d'un noyau entouré d'électrons. Ces électrons tournent autour du noyau et peuvent avoir des orbites plus ou moins éloignés du noyau. Ces orbites correspondent à des niveaux d'énergie. Il s'agit ici d'énergie cinétique (énergie qui concerne la vitesse d'un objet). Plus l'orbite sera éloigné du noyau et plus l'électron tournera vite par conséquent son énergie augmentera elle aussi et inversement si l'orbite sera proche. Voici un petit schéma représentant la structure d'un atome.

En plus de tourner autour de l'atome, l'électron peut sauter d'un orbite d'un niveau à un autre. S'il saute d'un niveau élevé, c'est à dire éloigné du noyau vers un peu plus proche, l'électron va donc perdre de l'énergie cinétique (il allait plus vite sur son orbite éloigné plutôt que sur le proche). Mais que va devenir cette énergie qu'il a perdu ?
Et bin cette énergie va être transformée en énergie lumineuse. En perdant de la vitesse; l'électron va donc émettre un rayonnement. Cette énergie ayant une valeur bien précise (aussi appelée quanta), le rayonnement correspondra à une couleur particulière.

Bon merci,c'est très joli tout ça mais quel est le rapport avec notre seconde??
Vous ne voyez pas le lien? On est maintenant en mesure de comprendre la grande définition de la seconde. L'atome de Cesium en passant d'un niveau à un autre très proche, émet donc un raysonnement. Ce rayonnement, nous avons dit qu'il correspondait à une couleur précise. Celle couleur à une période bien déterminée. si vous la multipliez par 9 192 631 770, vous obtenez une durée : la Seconde.

Ah, voilà un mystère éclairci, on va enfin pouvoir dormir en paix... Enfin, juste une petite siestounette hin.. Comme moi, vous savez bien qu'une question n'est jamais innocente. Si je vous ai posez cette question c'est pour essayer de comprendre pourquoi on me dit que t=0 ou le temps avant le Big bang c'est impossible. Pourtant les bogdanov ont bien sorti un livre sur "avant le big bang", alors pourquoi nous, on en aurait pas le droit?

Pourquoi ne peut on pas parler de t=0 ?

Essayons d'y voir un peu plus clair dans cette affaire.

Comme on l'a dit, le temps correspond en fait à une vibration d'atome. Or si on remonte dans l'histoire de l'univers, on s'aperçoit que les atomes n'apparaissent que 3 minutes après pour l'hélium et l'hydrogène, et il faudra attendre quelques milliers d'années pour voir les autres se former. Donc avant ça, il ne pouvait y avoir de temps puisque celui-ci est défini relativement aux atomes et se doit donc d'apparaitre en même temps que ces derniers. Il est donc bizarre de parlé d'instant 0 si le temps n'existe pas encore, non ?

Je vous vois venir là, vous allez me dire mais alors, à quoi il correspond ce temps = 0 ? Comment peut on dater la naissance des éléments par rapport à une origine alors que le temps n'existait pas ??

En fait, ce temps t = O correspond à une limite. Tout comme la vitesse de la lumière qui est la vitesse limite que l'on ne peut dépasser ni même atteindre, cet instant O correspond à une limite de temps cette fois que l'on ne peut atteindre et encore moins remonter plus loin.

A cet instant, l'univers ne correspondrait qu'à un point mathématiques de l'espace dont la température serait infinie..

Pour m'écrire